De passage à Seattle, nous avons eu la chance de visiter le siège social du plus grand site E-commerce au monde, le géant Américain Amazon.

Avec plusieurs succursales à travers le monde, c’est dans la mini-silicon Valley à Seattle dans l’État de Washington aux États-Unis, qu’Amazon a posé la première pierre de son édifice. Fondée en 1994 par le philanthrope Jeff Bezos, la firme fait aujourd’hui partie des « quatre grands d’internet » avec Apple, Google et Facebook.

Un des immenses buildings d’Amazon situé au coeur de Seattle.

Au premier abord, le siège social d’Amazon est composé de plusieurs buildings assez classique situé en plein milieu du downtown de Seattle, qui nous rappelle que l’entreprise emploie plus de 40 000 salariés venant de différents pays. Ingénieur, développeur, businessman, ils se donnent rendez-vous chaque jour dans ces différents immeubles en fonction de leurs postes. Fait intéressant, il est facile de les reconnaitre puisque les employés portent des badges jaunes ou bleus à l’effigie de la marque et il n’est pas rare de les croiser dans différents métros ou bus de la ville.

Exemple d’espaces de vies très design, où les salariés peuvent prendre une pause et travailler au calme.

Il faut savoir que l’entreprise fait tout pour que ses employés se sentent bien. Le système Américain est bien représenté ici puisque Amazon à mis en place plusieurs espaces de vies pour faciliter leurs conforts mais aussi, choses assez surprenantes, des terrains pour leurs chiens !

Chaque jour, énormément de salariés amènent leurs chiens au travail. Amazon considère que c’est un bon moyen pour gérer le stress et l’équilibre mental de ses employés. Il est vrai qu’il est très surprenant de voir autant de chiens rentrés et sortir des différents buildings. Un employé nous à même confirmer qu’il était devenu accro à cette méthode : « Je prends mon chien tous les jours chez Amazon, le fait de l’avoir à coté de moi enlève mon stress et je suis plus détendu au travail ».

Même si le siège social reste agréable à regarder, c’est trois énormes boules géantes construites en plein milieu des différents buildings qui ont attiré notre regard. Situé au croisement de Lenora Street et de la 6th Avenue, trois dômes immenses composées de verre, appeler « les sphères » sont actuellement en construction.

On y retrouve un panel de nature composé de différents arbres du monde. Les sphères seront un réel espace de vie permettant aux employés de réfléchir aux futures innovations de la marque. Au final, Amazon prévoit plus de 25.000 plantes et la plus importante des trois sphères mesurera 27 mètres de hauteur. Le projet pharaonique a été confié à une agence d’architecture locale, NBBJ et son ouverture est prévue en janvier 2018.

Cette démarche s’aligne sur les futurs projets de la marque qui veut pousser la création de plusieurs espaces de ce genre. La marque a fait savoir qu’elle voulait ouvrir un second siège social aux États-Unis, permettant d’accueillir jusqu’à 50.000 employés.

5 milliards de dollars seront investis dans l’État qui lui fera la meilleure offre, affirme Jeff Bezos, « Amazon HQ2 rapportera des milliards de dollars en investissements directs et indirects ainsi que des dizaines de milliers d’emplois qualifiés ». Beaucoup de personnes sont déjà intéressées dont le maire de Memphis, dans le Tennessee, qui a d’ores et déjà manifesté son intérêt.

Évolution de l’Amazon Kindle, liseuse lancée le 19 novembre 2007 par Jeff Bezos

Autant dire que le géant Américain dont le bénéfice net s’élève à 2,4 milliards de dollars pour l’année 2016, à un bel avenir devant lui !