Les enceintes connectées sont devenus à la mode ces dernières années et tous les constructeurs y vont de leur imagination pour créer l’enceinte portable ultime. C’est désormais Cabasse, connu pour ses enceintes de qualité qui se lance dans le marché du nomade sans fil. Le cerf a testé pour vous la Cabasse Swell.

Design

Décliné en deux couleurs à savoir en Noir Black-Chromium où Blanc Gold-Chromium, l’enceinte se veut esthétiquement réussi. Le test s’effectuera sur la version Blanc-Gold Chromium et même si la version Noir est visuellement plus belle, il n’en est rien de cette enceinte blanche au design épuré qui épouse deux bandes gold sur les côtés.

La marque Cabasse ainsi que le logo son disposé au milieu de l’enceinte, eux aussi dans un Gold-Chromium. Même si le produit peut paraître un peu bling-bling pour certains, la Swell se fond très bien dans le décor et épouse parfaitement meuble ou bureau.

Ergonomie

Même si vous n’êtes pas un pro des produits tech, cette enceinte est vraiment facile d’utilisation puisque plusieurs boutons se trouvent sur le dessus de celle-ci :

  • Bouton Power
  • Aux (pour changer la source)
  • Bluetooth
  • Couper le son
  • Volume –
  • Volume +

La configuration se fait essentiellement sur smartphones mais il est impossible de changer la musique depuis l’enceinte. Chose agréable cependant, une voix féminine (en anglais) nous signale le niveau de la batterie à chaque démarrage.

Concernant la face arrière, l’enceinte dispose de trois ports :

  • Un port auxiliaire = Jack 3,5mm
  • Un port micro Usb
  • Une prise DC 5v afin de recharger l’enceinte avec le chargeur fournie à l’intérieur.

L’enceinte pèse 750g et dispose de 10h de batterie en lecture continue. La promesse est tenue mais cela dépendra aussi du volume de la musique. De mon côté j’ai tenu presque 11h avec un volume à 60%.

Son

La Cabasse Swell dispose de quatre haut-parleurs pour une puissance de 60 W. Le gros point positif de cette enceinte est la possibilité de la jumeler à une deuxième enceinte pour obtenir un son stéréo puissant de 120 Watts.

Pour effectuer ce test, j’ai choisi l’application de musique Qobuz pour avoir la meilleure écoute possible avec des musiques en Hi-Res. Du rock’n’roll au jazz en passant par l’électro jusqu’au Rap, tous les genres de musique auront été tester pour appréhender la puissance et la qualité audio de cette enceinte.

Autant le dire d’entrée, cette Cabasse offre un son de qualité mais qui présente certains défauts. Les voix des chanteurs et la clarté de celles-ci sont appréciables. Cela fera le plaisir des puristes concernant une écoute douce et prolongée de musique relaxante, mais aussi de Country par exemple. Les médiums et les aigus sont respectés même si l’enceinte souffre parfois d’un étouffement du son. À plusieurs reprises j’ai eu l’impression d’être face à un produit restreint par ses propres capacités.

Le principal défaut réside dans l’écoute de musique ou les basses sont importantes comme par exemple le rap ou l’électro. Pour faire simple, les basses sont presque inexistantes et c’est là que la déception est plus âpre puisque au prix de 229 euros, on attend à ce que l’enceinte domine le marché des enceintes nomade.